Le « wearable computing », la nouvelle tendance High Tech


Le « wearable computing », la nouvelle tendance High Tech

Depuis quelque temps, le « wearable computing » prend de plus en plus de place sur le marché du high-tech. Toutes les grandes marques en la matière se sont ruées vers la fabrication du vêtement intelligent et branché pour attirer davantage les acheteurs.

Le « wearable computing »

«L’informatique mettable » selon sa traduction littérale englobe tous les accessoires que l’on puisse à la fois porter et brancher sur notre Smartphone.

Toujours dans le but de nous faciliter la vie, ces vêtements connectés ont différentes fonctions. Certains d’entre eux sont fabriqués pour nous procurer du bien-être. D’autres sont utiles pour améliorer la performance des athlètes ou pour traiter les maladies chroniques.

Branché, dans tous les sens du terme

Les étudiants de l’université MIT ont ouvert le bal en produisant les premiers gadgets textiles en 2014. Les autres géants du high-tech les ont suivis.

Désormais, plusieurs projets sont en cours. Tels sont les cas de la couche connectée pour bébé et de la semelle destinée à soigner les diabétiques.

En outre, un textile lumineux qui traite le cancer de la peau et le jean chargeur de mobile sont déjà présents sur le marché.

Qui peut porter un vêtement connecté ?

Le but des entreprises productrices de ces gadgets informatiques est de les rendre accessibles à tout le monde. Il est évident que toutes les catégories d’âge ont envie d’un accessoire intelligent. Les plus âgés pour le côté pratique et les plus jeunes pour le côté fun.

Pourtant, leurs prix sont vraisemblablement trop élevés. Vu le marché actuel, acheter une montre ou un basket connecté coûtera au grand public les yeux de la tête.