Production d’un tissu humain par impression 3D


Production d’un tissu humain par impression 3D

L’idée vient de l’entreprise française Poietis, se trouvant à Pessac. Cette firme tente de concevoir une technique qui permet de créer de la peau humaine avec une technique d’impression 3D par laser. Les tissus produits seront tout d’abord testés dans le domaine cosmétique avant tout usage en médecine. Une technologie très avancée qui permet d’avoir une peau neuve.

Impression de la matière vivante

Avec la technologie de « bioimpression », Poeitis voit la possibilité d’imprimer de la matière vivante en utilisant de la lumière laser. En raison de sa haute définition et sa précision de fonctionnement, le laser permet de recréer des tissus les plus complexes comme la peau humaine. Il permet aussi de garder les cellules viables de l’ordre de 95 à 100 %. L’entreprise fait savoir qu’il a fallu 3 semaines pour mener à terme la création d’une peau.

Test en cosmétique et perspectives d’avenir

L’objectif de Poietis est de rendre ses produits utilisables dans le domaine médical. Pour l’instant, la société se contente de miser sur les tests réalisés dans le secteur pharmaceutique et cosmétique. D’où son partenariat avec l’allemand BASF, un leader mondial de la chimie et distributeur d’ingrédients pour les cosmétiques.

En 2017, l’entreprise veut commercialiser ses premières créations à des instituts de recherches et de tests. Dans une dizaine d’années, elle projette même de fabriquer des greffons de peau complètement adaptés à la personne destinataire, car ils seront reproduits avec ses propres cellules. Voilà qui offre de belles perspectives, notamment dans le cadre de la chirurgie réparatrice.
Poeitis, aujourd’hui société en plein essor, a déjà augmenté son capital de 1,2 million d’euro (dont 1 million de financement participatif). Elle prévoit une nouvelle levée de fonds dans les années à venir.