Facebook : 5 nouveaux boutons pour les émojis


Facebook : 5 nouveaux boutons pour les émojis

Désormais, pour exprimer l’amour, la joie, la colère, la surprise et la tristesse sur Facebook, l’internaute aura droit à des raccourcis. Cinq nouvelles réactions viennent s’ajouter au bouton « j’aime » pour faciliter la tâche des facebookers. Testée dans quelques pays, cette nouvelle fonctionnalité est disponible dans le monde entier.

Les sentiments mieux véhiculés

Si avant un internaute publie un statut pour exprimer sa colère, il accompagnait sa phrase avec un « grrr ». Les touches de raccourci sur le clavier pour faire un « :O » seront également laissées de côté et remplacées par un bouton pour exprimer la surprise. Ayant connu un succès lors du test au Japon, aux États-Unis, en Espagne et dans d’autres pays, les nouvelles émoticônes similaires à celles du messenger étofferont définitivement le raccourci « like ».

La réaction des utilisateurs

Le changement attendu de tous sur Facebook a toujours été fondé sur l’éventuelle existence d’une option « dislike » pour montrer la désapprobation. En revanche, les facebookers devront se contenter du bouton « angry » pour exprimer un sentiment similaire. Au début, il était prévu qu’il y aurait une émoticône « Yay » or d’après le test, son utilisation reste aléatoire quant à la compréhension universelle. Mieux compris par les internautes, les cinq boutons ont été officiellement approuvés et appréciés par les utilisateurs.

Une demande des utilisateurs

L’extension de la fonctionnalité par les 5 nouveaux boutons n’est autre que le fruit de la requête des utilisateurs. Le responsable du développement des produits de Facebook s’est inspiré des autocollants les plus utilisés sur la discussion instantanée et sur les commentaires pour créer les nouveaux émojis. De plus, il a considéré la demande de nombreux internautes sur la création d’autres fonctionnalités pour exprimer plus largement leurs sentiments. Pour l’allégresse des facebookers, le fondateur de Facebook envisage de créer le bouton « dislike ».